Tokyo Genso

Haikyo: Exploration Urbaine au Japon

Les années 80 au Japon. Le Japon relance son économie avec véhémence : les prêts sont facilités, il y a beaucoup d’argent disponible, de liquidité, et les Japonais ont des salaires de 30 à 40% supérieurs aux Européens. Ils achètent, spéculent à tout va. Se contruisent de nouvelles usines, des immeubles d’habitations, des terrains de golf, des parcs d’attractions… le champagne coule à flot ! La bulle spéculative, quand à elle, gonfle dangereusement pour finir par exploser le 29 décembre 1989. 2 ans plus tard, la valeur du Nikkei s’est effondrée de plus de 50%, et depuis n’a jamais cessé de baisser depuis lors. Un paysage nouveau – post-apocalyptique – prends naissance : le monde des haikyos. Un terrain de jeu pour amateurs en tout genre.

Tokyo Genso

Beaucoup de haikyo (ruines en Japonais) sont nées ces dernières années. Parcs d’attractions et salles de jeux délaissés, chantiers abandonnés, hôtels oubliés, villages fantômes, hopitaux et écoles désertés… ces lieux se comptent par milliers au Japon. Je vous propose d’aller les découvrir dans mes articles.

Mes premières visites (avec des photos pas terribles) :

Mes visites, beaucoup plus sérieuses :

  • Nara Dreamland : le dernier parc attraction abandonné au Japon
  • Gunkanjima : une île-cité abandonnée, la plus fameuse ruine du Japon
  • Hopitaux Abandonnés: Nichitsu Clinic, Tokushima Ghost’s Clinic et Higashi Old Hospital
  • The Royal House : une maison abandonnée pleine de richesses Cet hobby a également un nom au Japon, c’est la haikyomania. On trouve de nombreux livres et blogs sur le sujet.

J’ai aussi un site qui s’appelle Haikyo: Exploration Urbaine au Japon qui répertorie toutes mes visites des ruines.

Ces lieux sont particulièrement intéressant pour les photographes, les architectes et les aventuriers. Il est toutefois important de noter que pénétrer ces lieux est non seulement dangereux mais aussi interdits.

Tokyo Genso Haikyo

Ces images proviennent de Tokyogenso, je vous propose d’aller voir sa gallerie, ici.